Quel délai de convocation à l’entretien annuel faut-il respecter ?

26/9/2022
3
minutes de lecture
delai convocation entretien annuel
Télécharger notre modèle de lettre de convocation
Télécharger

Entretien annuel, entretien professionnel, entretien de reprise suite à une longue absence… On vous l’accorde, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi la multitude d’entretiens d’entreprise qui existent. 

Cependant, l’entretien annuel - souvent appelé entretien annuel d'évaluation des performances - est un rendez-vous qu’il ne faut pas négliger. Et pour cause, cet échange permet de faire un bilan des objectifs et de l’année écoulée, de faire le point sur d’autres sujets tout aussi importants comme l’ambiance de travail, le ressenti de vos collaborateurs, etc.

Il faut donc veiller à bien le préparer, et à laisser un délai suffisant entre la convocation et le jour de l’entretien ! Mais alors, quel délai de convocation à l’entretien annuel faut-il accorder à vos salariés ? Existe-t-il une réglementation légale à ce sujet ? Zola, logiciel d'entretien annuel, vous dit tout.

Quel est le délai légal de convocation à l’entretien annuel ? 

Lorsque la période des entretiens annuels approche, plusieurs questions se posent. Comment organiser les campagnes d’entretien annuel ? Quels outils utiliser ? Comment informer les salariés, et surtout quand les informer ?

En réalité, aucune forme légale n’est imposée. En effet, la mise en place d’un entretien annuel dans une entreprise n’est soumise à aucune obligation légale (sauf pour les cadres en forfait jours). De fait, il n'est pas obligatoire de procéder à la convocation à l'entretien annuel.

En pratique, beaucoup d’entreprises font quand même le choix de mettre en place des entretiens annuels, car c’est un dispositif qui améliore le bon fonctionnement interne d’une entreprise et qui permet notamment d’assurer une communication fluide et régulière avec les salariés. Pour autant, l’absence de cadre légal implique qu’il n’existe pas officiellement de délai de convocation à l’entretien annuel à respecter.

En résumé, il n'existe pas d’obligation légale sur le délai de convocation à l'entretien annuel d'évaluation. En pratique, le respect d’un certain délai est pourtant fortement recommandé !

En pratique, quel est le délai de convocation à l’entretien annuel ? 

Même s’il n’y a pas d’obligation légale en ce qui concernent les supports des entretiens annuels, il faut penser au bien-être des collaborateurs et se demander quel est le délai le plus judicieux et adapté à leur accorder.

Rappelons-le, l’entretien annuel est un échange qui doit être préparé par les deux parties : la personne qui mène l’entretien (souvent le manager ou le RH) et le collaborateur. 

Vous devez donc planifier et organiser cet entretien, pour aborder les sujets indispensables selon vous, tout en vous assurant de laisser vos collaborateurs s’exprimer. Ainsi, vos collaborateurs doivent avoir pris le temps de se préparer pour pouvoir faire le bilan de l’année et fixer des objectifs cohérents pour l’année à venir. 

Pour cela, le délai de convocation à l'entretien annuel d'évaluation doit être suffisamment important. En pratique, les entreprises fixent souvent ce délai à 8 jours minimum. Ce délai peut être étendu jusqu'à 15 jours environ. 

Lors de cette période entre la convocation et l’entretien, vos salariés peuvent donc faire un premier bilan de l’année, réfléchir et prendre le temps de préparer les questions qu’ils souhaitent poser. 

En résumé, pour la convocation à l’entretien annuel, le délai est assez aléatoire et cette décision vous appartient. Vous pouvez aussi en discuter avec vos collaborateurs, pour comprendre leurs besoins et ajuster pour trouver le délai qui leur convient le mieux. 

Pour aller plus loin, pensez à vous renseigner sur les différents modes de convocation de vos collaborateurs :

Télécharger notre modèle de lettre de convocation
Télécharger

D'autres fiches pratiques sur la thématique "Entretien annuel"

En voir plus
Télécharger notre modèle de lettre de convocation