Définitions, caractéristiques, avantages et inconvénients du management délégatif

Sabrine Azougli
Mis à jour le
21/5/2024
Guide des rituels managériaux en 2024
Télécharger

Le management évolue au fil du temps selon le marché du travail et les comportements humains au sein de l'entreprise. Entre besoin de cadre, de liberté, ou de forte communication, les managers sont confrontés à un choix stratégique dans le choix du management.

De cette manière, le management délégatif est une technique de management très utilisée pour optimiser les capacités et laisser place à la confiance. 

Qu’est-ce que le management délégatif ? Quelles sont ses caractéristiques ? Zola, outil de gestion des compétences, vous explique et vous donne les principaux avantages et inconvénients de ce style de management

Management délégatif : définition et caractéristiques

Le mode de management délégatif repose sur les capacités du manager à susciter et encourager la créativité, l’innovation d’une équipe ainsi que la cohésion de groupe. 

L’implication du manager est donc moindre étant donné que les collaborateurs sont chargés du bon fonctionnement des processus, des missions et des projets grâce à la confiance accordée par le manager. 

Le management délégatif fait partie des 4 grands styles de management les plus connus : le management participatif, le management directif, et le management persuasif. Ainsi, tout comme le management participatif, le management délégatif laisse les collaborateurs prendre des décisions, et disposent d’une grande autonomie et marge de manœuvre dans leur travail.

Voici les principales caractéristiques du management délégatif :

  • La confiance mutuelle entre les collaborateurs et leur manager 
  • La reconnaissance des salariés, de leurs compétences et de leur travail
  • La délégation du pouvoir et 
  • Une grande autonomie opérationnelle et relationnelle du personnel
  • Des prises de décisions partagées
  • La responsabilisation
  • Des relations interpersonnelles renforcées
  • L’acceptation de l’erreur 

Management délégatif : Avantages et inconvénients 

Le management délégatif présente de nombreux avantages pour l’entreprise et sa compétitivité, ainsi que pour la motivation des salariés. Parmi ces avantages, on retrouve : 

  • Le management délégatif suscite grandement l’implication et l’engagement des collaborateurs. Le fait de se sentir concerné et de participer activement à la croissance de l’entreprise renforce leur sentiment d’appartenance
  • La possibilité pour le manager d’avoir plus de temps et de l’utiliser à bon escient. En délégant, le manager se libère automatiquement plus de temps pour des activités stratégiques et opérationnelles et plus productives
  • Ce style de management encourage le transfert de compétences, le partage d’information et l’intelligence collective
  • Une amélioration notable de l’ambiance de travail ainsi que de la qualité de vie au travail. Ce modèle de management participe à augmenter les relations interpersonnelles et la communication entre les collaborateurs
  • Un enthousiasme fort pour la réalisation d’objectifs communs.

Comme tous les styles de management, le management délégatif présente aussi des inconvénients. Parlons donc des limites du management délégatif : 

  • Risque du non-respect de la hiérarchie au sein de l’entreprise, ou de la désorganisation de la hiérarchie, ce que l'on ne retrouve pas dans un style de management plus hiérarchique comme le management paternaliste ou le management directif par exemple.
  • Le risque de conflits et d'inefficacité suite à des ordres et informations contradictoires
  • Le manager peut facilement se désintéresser et trop déléguer à ses équipes sans être présent en soutien dans les missions et les prises de décisions.

Guide des rituels managériaux en 2024
Télécharger

D'autres articles sur le management

En voir plus
Guide des rituels managériaux en 2024