Lutter contre l'obsolescence des compétences: nos 3 solutions

14/9/2022
5
minutes de lecture
obsolescence de competences
Bibliothèque de référentiels de compétences
Télécharger

Les évolutions technologiques ne cessant de se développer de plus en plus rapidement, le fléau de l'obsolescence des compétences envahit les entreprises et impacte considérablement les capacités d'action des collaborateurs. Certaines entreprises tentent de tout mettre en œuvre pour déployer les moyens nécessaires afin de prévenir et éviter cette problématique, en encourageant la gestion des compétences.

Qu'est-ce que l'obsolescence des compétences ? Comment lutter contre l'obsolescence des compétences ? Zola, outil de gestion des compétences, vous explique !

💡Qu'est-ce que l'obsolescence des compétences ?

L'obsolescence des compétences, c'est quoi ?


En tant que RH, vous connaissez sûrement ce phénomène qui impacte lourdement les collaborateurs, mais aussi les entreprises.

L'obsolescence des compétences ne veut pas dire qu'un métier devient obsolète, mais que vos compétences doivent être adaptées pour pouvoir continuer à exercer ce métier en fonction de ses évolutions. Ce sont les compétences demandées qui évoluent selon la situation socio-économique et les évolutions technologiques par exemple.


En 1970, Kaufman défini l’obsolescence des compétences comme « l’insuffisance des savoirs ou compétences actualisés nécessaires à un travailleur pour continuer d’être parfaitement performant dans son activité professionnelle actuelle ou future ».


Ce phénomène désigne la perte de la valeur d'une ou de plusieurs compétences sur un même poste. Il s'accompagne donc de la nécessité d'adapter un savoir-faire : les connaissances et les compétences de l'individu sur un sujet sont impactées avec le temps - plus ou moins rapidement selon les différents corps de métiers - et doivent être mises à jour pour demeurer pertinentes.

47% des emplois actuels présentent un risque d’obsolescence des compétences dans les trois ans à venir.

Face à cette situation, il est indispensable de travailler sur ses compétences afin d'évoluer et d'en acquérir de nouvelles. En entreprise, on pense de moins en moins en termes de "métier" et de "fiche de poste" mais beaucoup plus en termes d'attentes de compétences comportementales.

L'obsolescence des compétences est pour la plupart du temps les seniors, les personnes peu qualifiées ou les personnes surqualifiées.


Selon le CEDEFOP, "l'obsolescence des compétences toucherait 31% des travailleurs âgés de 50 à 55 ans, et 21% des travailleurs de 30 à 39 ans".

Les 4 types d'obsolescences de compétences


  • L’obsolescence physique : due à dégradation de l'état de santé d'un collaborateur, de ses aptitudes physiques ou cognitives ; il n'est plus capable d’accomplir les tâches habituelles liées à son activité professionnelle.
  • L’obsolescence économique des connaissances : les compétences d'un métier deviennent obsolètes à cause de l'évolution des outils, des techniques et des nouvelles connaissances développées. Il s'agit de la perte d'importance des compétences utilisées dans un emploi ;
  • L’obsolescence perspectiviste : qui relève des croyances et perceptions qu'on peut avoir sur le travail, celles-ci deviennent obsolètes dans l'environnement de travail ;
  • L’oubli organisationnel : on parle d'une perte de compétence spécifique liée à une entreprise en particulier, due par exemple à un turn-over du personnel .


👀 Les compétences les plus recherchées


On constate que l'obsolescence des compétences impacte de manière conséquente les hard skills qui ne cessent d'évoluer de plus en plus rapidement avec les nouvelles technologies. C'est pourquoi les soft skills sont de plus en plus exploités et recherchés en entreprise.

Parmi les compétences les plus recherchées, on retrouve les compétences comportementales ainsi que les compétences numériques / digitales. Dans les listes de soft skills, les plus importants aux yeux des professionnels sont la prise d'initiative, la communication grâce aux outils digitaux, l'esprit d'entreprise, la capacité de collaboration, le travail à distance qui se démocratise de plus en plus et qui devient une compétence indispensable depuis l'instauration massive du télétravail, sans oublier la capacité dont on entend le plus parler : l'adaptabilité. Cette compétence est indispensable en entreprise dans la mesure où elle permet au collaborateur de sortir de sa zone de confort pour faire face à des imprévus du quotidien qui l'obligent parfois à développer de nouvelles compétences.

Cette compétence est aussi importante pour les managers, les RH que pour les collaborateurs. La crise du Covid-19 et l'avènement du télétravail sont le parfait exemple de l'importance de ces compétences :


D'après une étude de l'ANDRH, seules 33% des entreprises ont été capables d'accompagner leurs collaborateurs dans la prise en main de nouveaux outils digitaux.


🥊 Comment lutter contre l'obsolescence des compétences ?


Automatisation des tâches, essor de nouvelles technologies révolutionnaires, intelligence artificielle... Les nouvelles technologies ne cessent de se développer et bouleversent le marché du travail ! Certains secteurs d'activité sont particulièrement impactés : une compétence peut devenir obsolète en quelques mois seulement. Il est donc nécessaire d'anticiper ces changements pour lutter efficacement contre cette obsolescence programmée des compétences.

On peut compter 4 grandes solutions :

  • La gestion de la formation : mettez en place un plan d'action spécifique et proposez à vos collaborateurs des formations pour se renouveler, acquérir de nouvelles compétences et connaissances en accord avec le temps et l'évolution du métier. Managers ou RH, vous devez communiquer sur les formations dont dispose l'entreprise ;
  • Identifier les compétences à risque : cette étape est essentielle car elle permet de définir le plan d'action qui sera mis en place. Réfléchissez en équipe aux compétences qui doivent être renouvelées, qui seront probablement moins pertinentes dans peu de temps, les compétences qui peuvent potentiellement être automatisées mais aussi celles que vos collaborateurs ne maîtrisent pas encore ou pas suffisamment. Discutez-en entre pairs, entre collègues ;
  • Cultiver la culture du développement grâce aux entretiens d'évaluations : l'entretien d'évaluation des compétences n'est pas qu'un simple rendez-vous annuel permettant d'évaluer les performances de vos collaborateurs et de contrôler si les objectifs ont été atteints ou non. Cet entretien est un moment d'échange et un exercice à pratiquer de manière régulière, idéalement plusieurs fois par an, pour pouvoir échanger sur le développement et la montée des compétences de chacun de vos collaborateurs. C'est aussi le moment d'identifier si certaines compétences ont besoin d'être actualisées, si de nouvelles compétences doivent être développées pour lutter contre l'obsolescence des compétences, et de donner à vos talents les moyens d'autres plus performants, de se développer et de maintenir leur employabilité mais aussi la croissance et la compétitivité de l'entreprise, notamment grâce au plan de développement des compétences.
  • Communiquer sur le sujet : bien que l'obsolescence des compétences soit un sujet très abordé en entreprise, et d'autant plus depuis l'augmentation de l'importance du développement professionnel des collaborateurs et du maintien de leur employabilité, veillez à communiquer avec transparence dessus en organisant par exemple des réunions lors desquelles vous aborderez le sujet. C'est aussi le moment pour vos collaborateurs de partager leurs inquiétudes s'ils en ont. Vous pouvez également créer des moments d'échange en équipes afin de partager des idées et de solliciter leur créativité pour proposer des solutions !


🧠 Comment prévenir et éviter l'obsolescence des compétences ?


Les hard skills ont une durée de vie limitée, et souvent relativement courte, pour la simple et bonne raison que l'évolution des compétences complexifie les missions réalisées par les individus et entraîne la nécessité de mettre en place de nouvelles compétences. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire de prendre conscience de l'importance des soft skills en entreprise pour prévenir l'obsolescence des compétences programmée.

On peut remédier à ce phénomène et le prévenir de plusieurs manières. Voici quelques conseils de Zola !


  • Privilégier les soft skills : on sait que les hard skills sont lourdement impactées par l'obsolescence des compétences car elles s'adaptent en fonction des évolutions technologiques, digitales et organisationnelles. Afin d'éviter ce phénomène, il est nécessaire de valoriser les compétences comportementales comme l'adaptabilité ou la créativité pour prévenir l'obsolescence grandissante des compétences. Face au développement rapide des technologies, les soft skills représentent un réel avantage pour l'entreprise, elles sont primordiales dans un contexte où le référentiel des compétences n'est plus aussi constant.
  • Favoriser le transfert des compétences : le transfert des compétences est une technique qui consiste à transmettre une compétence, un savoir-faire d'un collaborateur à un autre au sein d'une même entreprise. Cette technique permet avant tout de rester productif et efficace et évite les potentielles baisses d'activité. Le transfert des compétences est d'une part valorisant pour le collaborateur qui transmet ses connaissances, et d'autre part primordial pour conserver et développer les performances et les savoir-faire entre pairs.
  • Avoir des outils dédiés à la gestion des compétences : enfin, pour pallier l'obsolescence compétences en entreprise, il est nécessaire de disposer d'un système d’information de gestion des ressources humaines (SIRH) pour permettre un suivi permanent des compétences et des performances des collaborateurs, tant par le management des compétences que par les RH. Grâce à l'utilisation d'un SIRH, il est possible d'exprimer une demande de formation, d'avoir une vue d'ensemble sur les besoins des collaborateurs et sur le développement général des compétences. Pour l'entreprise, cela permet d'être plus efficace et réactif.


Bibliothèque de référentiels de compétences
Télécharger

D'autres fiches pratiques sur la thématique "Gestion des compétences"

En voir plus
Bibliothèque de référentiels de compétences